Des situations d'exception
Les Graves, une origine plusieurs fois millénaire, une alchimie entre les pierres,
 le soleil et la vigne
Les Graves représentent la plus ancienne appellation du Bordelais. On estime que les premières vignes y ont été plantées il y a plus de deux mille ans. Elles forment une enclave de 50km de long sur 10 km à 20 km de large qui s’étend du Sud de Bordeaux jusqu’à Langon. Les Graves de Bordeaux sont protégées des intempéries par les forêts de pins d’un côté et attiédies des rigueurs du soleil estival par la Garonne sur l’autre flanc.
 Les Graves sont les seuls vins français qui portent le nom de leur sol, « Las Grabas de Bourdeus », Les Graves de Bordeaux en gascon. Pour mémoire, un grave est un sol composé de pierres, souvent des galets mêlés de graviers, et de sables qui ont été charriés par les crues millénaires de la Garonne. Leur particularité  tient à la nature même des pierres qui les composent : elles accumulent la chaleur du soleil pendant la journée et la rediffusent lentement la nuit. Ce phénomène permet aux vignes de mûrir régulièrement  favorisant une vendange précoce. Ces pierres miraculeuses ont également d'autres atouts : elles assurent un bon drainage des sols en favorisant l’écoulement des eaux de pluie. Enfin la pauvreté des couches inférieures du sol impose à la vigne de déployer profondément ses racines pour puiser dans le sous-sol les substances nutritives dont elle a besoin.A l’intérieur de l’enclos et sur le superbe Plateau de Podensac, ce mélange de galets , de graviers  et de dépots sableux, au très grand potentiel viticole, occupe des mètres et des mètres de profondeur.

Saint-Emilion, véritable terre de légende
Le vignoble de Saint-Emilion partage avec les Graves et l’Entre-Deux Mers le privilège du plus ancien vignoble de Bordeaux.  Le bourg de Saint-Emilion veille fièrement sur son vignoble, perché à 90 mètres d’altitude, avec la beauté immaculée de la ville fortifiée. Vers le sud , au-delà du plateau qui culmine autour de la ville de Saint-Emilion , le massif argilo-calcaire s’abaisse assez nettement  en direction de la Dordogne en passant par le Château Mondorion. Sur une côte orientée essentiellement sud et sud-est, la maigreur des sols et l’exposition se combinent en ce lieu pour former un autre très grand terroir. Sur une croupe au sol sablo-graveleux avec une couche d’alios en sous-sol, naturellement drainée, les vieilles vignes puisent tous les éléments indispensables pour donner un vin dont le fruité et le velouté féminin s’arrondissent autour d’une trame d’une rare élégance.

Le respect de la vigne, le choix de la qualité
Au Grand Enclos du Château de Cérons, on traite la vigne avec amour et respect.  C’est à la main que sont effectuées les opérations les plus importantes : labour, taille,ébourgeonnage, effeuillage et vendanges. Les traitements chimiques ont été réduits depuis longtemps au strict minimum au profit d’une écoute attentive et de soins sans faille, jalonnés par les saisons. Au moment des vendanges, chaque grappe est scrutée par des yeux avertis afin d’éliminer tout grain indésirable puis déposée avec douceur dans de petites cagettes. Et comme l’erreur est humaine, le précieux raisin est de nouveau trié avant de franchir les portes de la cave.  C’est avec le même respect et la même attention que l’élaboration du vin va se dérouler pour que la nature et le terroir donnent le meilleur d’eux-mêmes. Profitant d’un matériel à la fois entièrement neuf et révolutionnaire,  l’équipe de vinification impose  un style particulier pour des vins blancs et liquoreux  au gras naturel qui n’exclut pas la fraicheur et des rouges à la matière équilibrée, fondue et concentrée.  Pour ces derniers, sur les deux domaines, des cuves très larges optimisent une extraction douce de la couleur et des arômes en favorisant la relation entre le jus et le chapeau de marc. A l’issue des fermentations, les vins sont ensuite mis en barriques où ils séjourneront entre 12 et 15 mois suivant le millésime. De cette lente maturation ils prendront l’étoffe et la finesse qui font la particularité de tous les grands vins.

>> Des Hommes Passionnés